L’IRDL en bref

Afin de répondre aux défis scientifiques et technologiques actuels et futurs liés à l’ingénierie des matériaux, de la mécanique et des systèmes, le Laboratoire d’Ingénierie des MATériaux de Bretagne (LIMATB EA 4250) commun à l’UBS & l’UBO et le Laboratoire Brestois de Mécanique et des Systèmes (LBMS EA 4325) commun à l’ENSTA Bretagne, l’UBO & l’ENIB fédèrent, à compter du 1er janvier 2016, leurs activités de recherche et de formation par la recherche pour former un grand Institut de Recherche pour l’ingénieur :

l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL)

Ce regroupement de deux jeunes laboratoires bretons dynamiques, proches et complémentaires sur un grand nombre de thématiques scientifiques, permettra d’accroître leur visibilité et de favoriser l’émergence de nouvelles synergies en recherche.

L’ambition de l’IRDL est de jouer, à court terme, un rôle encore plus important aux niveaux régional, national et international dans la résolution des questions actuelles liées à l’ingénierie des matériaux et des systèmes utilisés dans les secteurs industriels liés à l’automobile, l’énergie, l’aéronautique, la santé, aux transports et plus particulièrement tous les domaines en interaction dynamique avec le milieu marin, telles que la construction navale et offshore, les énergies marines._

L’IRDL en quelques chiffres (2021)

1
membres dont plus de 110 enseignants-chercheurs, 125 doctorants, 55 ingénieurs, techniciens et administratifs, 10 post-doctorants
1
publications (ACL) par an
1
thèses soutenues par an

Gouvernance

Le document fondateur de l’IRDL est une convention liant les 4 établissements de tutelle : UBS, ENSTA Bretagne, UBO, ENIB et le CNRS. Elle définit la gouvernance de l’IRDL, les modalités d’accueil des personnels d’une tutelle dans une autre et de mutualisation des moyens dédiés à la recherche.

Les principes de gouvernance de l’IRDL sont ceux des unités mixtes de recherche (UMR) du CNRS. La gouvernance de l’unité de recherche repose sur :

bureau de direction

_Une direction du laboratoire

  • Pierre-Yves MANACH, Directeur de l’IRDL (ex-Directeur du LIMATB) ;
  • Sylvain CALLOCH, Directeur adjoint de l’IRDL (ex Directeur du LBMS).

L’aspect multi-sites du laboratoire nécessite d’avoir une cellule de direction bicéphale répartie sur les deux sites principaux, avec, actuellement, le directeur à Lorient et le directeur-adjoint à Brest.

_Un bureau de direction

Le bureau de direction est constitué de la direction du laboratoire, de l’administratrice et d’un représentant de chaque tutelle.

Au 24 octobre 2017, il est composé de :

  • Pierre-Yves MANACH, du Directeur (UBS),
  • Sylvain CALLOCH, Directeur adjoint (ENSTA Bretagne),
  • Shabnam ARBAB CHIRANI (ENIB),
  • Mohamed BENBOUZID (UBO),
  • Roseline LE SQUERE, Administratrice (UBS).

_Un conseil de direction

Constitué des membres du bureau et des coordinateurs des pôles thématiques de recherche. Son rôle est d’assister le Directeur dans la mise en oeuvre de la politique scientifique du laboratoire et dans la gestion quotidienne des actions en cours.

De plus, il prépare les ordres du jour des réunions du conseil de laboratoire en élaborant des propositions qui seront soumises à ce dernier. Il se réunit mensuellement alternativement à Lorient et à Brest ;

  • un conseil de laboratoire ;
  • un conseil scientifique ;
  • une assemblée générale.

Orientations stratégiques

La stratégie de l’IRDL est claire : fédérer les forces complémentaires en Sciences  pour l’Ingénieur en région Bretagne pour devenir à terme le laboratoire référent des systèmes mécaniques marins en France, voire en Europe.

A ce titre, l’IRDL se retrouve donc pleinement dans le continuum « Recherche fondamentale – Ingénierie – Technologie ». En effet, les nouveaux défis technologiques et scientifiques sont nombreux, dont le principal consiste à produire moins cher tout en restant résistant.

Ce positionnement est unique en France.

Menu
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux