Résumé du poste :
L’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL – UMR CNRS 6027) et la société Van Robaeys Frères (VRF) ont développé un laboratoire commun (Labcom NewFlax labellisé en décembre 2021) qui a pour ambition de développer des connaissances scientifiques sur les fibres de lin et transférables vers l’entreprise. La société anonyme Van Robaeys Frères est une PME spécialisée dans le teillage de lin. Elle traite environ 40 000t de paille de lin par an pour extraire les fibres textiles. Elle emploie 112 personnes et gère entre 6000 et 7000ha de lin par an, à travers des contrats passés avec environ 610 agriculteurs, sur un territoire qui va du département du Nord jusqu’à la Seine Maritime et l’Oise.

Les objectifs de ces travaux de recherche (domaine des matériaux) sont de développer de nouveaux outils de caractérisation et optimiser la transformation des fibres de lin, mais aussi de faire évoluer les conditions de production. On note qu’il s’agit d’un secteur industriel dynamique, innovant, mais confronté à des évolutions climatiques qui imposent une réflexion majeure sur l’avenir et la pérennité de la culture du lin.

Ce poste est dédié à la réalisation de travaux expérimentaux dans le cadre de ce Labcom ; il s‘agira en particulier de travaux de caractérisation mécanique et morphologique de fibres et faisceaux de fibres de lin, à différentes échelles. Un des objectifs majeurs de ce travail est de reproduire des tests mécaniques manuels afin de développer une méthode de caractérisation représentative des tests effectués dans l’entreprise. La seconde partie du travail consiste en un travail de caractérisation des étoupes de lin en fonction des étapes d’affinage.

Description détaillée du poste :
Position dans l’organisation
L’Ingénieur.e d’Études, recruté.e pour 36 mois à partir du 1er octobre 2022, mènera ses activités dans le cadre de l’UMR IRDL, sous la direction de Christophe Baley, Professeur et directeur du Labcom Newflax et Alain Bourmaud, Ingénieur de Recherche à l’IRDL. Il / elle aura l’opportunité de s’inscrire en thèse selon son profil et ses aspirations.

La personne recrutée par l’UBS sera basée à Lorient (UBS – IRDL, 56 – UMR CNRS 6027) avec des déplacements ponctuels chez le partenaire industriel (Van Robaeys Frères – Killem, 59)

Contexte général du poste
Les travaux expérimentaux seront orientés vers le développement de connaissance sur la caractérisation des fibres longues (filasses, destinées préférentiellement au textile), mais aussi sur les étoupes. Dans le cas des fibres longues, l’objectif majeur est de mettre en place demain, chez VRF, des moyens simples de laboratoire pour caractériser en routine la résistance et la finesse des fibres, par des moyens moins empiriques que ceux actuellement pratiqués. Des développements seront initiés à l’IRDL, par le biais d’achats d’équipements dédiés ; les connaissances acquises seront progressivement transférées vers la société et des prototypes de caractérisations seront mis en place dans un second temps.

Ces travaux de recherches s’intéresseront aussi à l’impact des procédés de transformation et d’affinage des étoupes sur leurs performances ; l’équipe scientifique de l’IRDL caractérisera de manière fine les propriétés et performances de ces étoupes tout au long de leur transformation pour déceler et mettre en évidence les éléments et étapes les plus impactants. Un travail sera conduit avec VRF pour, si besoin, modifier le procédé (complément de rouissage par exemple) et adapter les paramètres de transformation pour respecter au mieux l’intégrité des fibres. En fin de projet, l’entreprise pourra proposer une gamme aboutie d’étoupes avec des propriétés et performances améliorées. Ces études seront appuyées par l’acquisition de valeurs, permettant d’affiner la base de données d’une ACV, élément clé dans les prises de décision à venir.

Le verrou principal porte sur la capacité à pouvoir reproduire en laboratoire les essais de caractérisation organoleptiques traditionnellement effectués.

 Profil et missions
Le (ou la) candidat (e) recherché (e) affichera une solide formation scientifique ; il aura idéalement bénéficié d’une formation dans une école d’ingénieur textile, généraliste ou un master lui permettant d’avoir des compétences en matériaux, mais aussi en mécanique. Il s’agit de travaux expérimentaux uniquement. Une connaissance préalable de ce domaine, un intérêt pour le développement soutenable (usage de ressources renouvelables permettant une réduction d’impacts sur l’environnement) ou un goût pour la biologie végétale (intérêt pour les plantes) seront également appréciés.

Par ailleurs, de bonnes aptitudes rédactionnelles /relationnelles et une maîtrise confirmée de l’anglais sont très fortement souhaitées. Nous attendons une personne motivée, autonome et qui sache travailler en réseau. Une expérience en recherche sera un plus; des recommandations de chercheurs encadrants seront demandées.

Principal domaine de recherche :
Caractérisation mécanique de fibres et faisceaux de fibres de lin
Analyse morphologique de tiges et fibres de lin
Caractérisation physico-chimique
Analyse des comportements mécaniques

Type de contrat : Contrat temporaire (36 mois) à partir du 1er Octobre 2022
Statut : Temps plein
Employeur : Université Bretagne Sud – UMR CNRS 6027
Description de l’unité de recherche : L’activité s’exerce au sein du laboratoire IRDL. Il compte 315 personnels.
Adresse : Centre de recherche Huygens – CS 7030 – 56321 LORIENT Cedex – France
Contacts pour envoi de CV et lettre de motivation ou pour toute demande d’information complémentaire :
christophe.baley@univ-ubs.fr
alain.bourmaud@univ-ubs.fr

Rémunération : 1975 euros brut / mois – A débattre

Article précédent
Ingénieur.e intégration procédés
Article suivant
Post-doc : Variabilité de la réponse vibratoire des structures composites bio-sourcées pour une loi de comportement viscoélastique d’un pli lin/epoxy

PARTAGER

Dernières offres

Menu
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux