OFFRE d'ingénieur.e sur l'étude de la (bio)dégradabilité dans les sols de matériaux de la filière légumière

  1. Accueil
  2. Non classé
  3. OFFRE d'ingénieur.e sur l'étude de la (bio)dégradabilité dans les sols de matériaux de la filière légumière
Durée : 3 ans
À POURVOIR AU 01/01/2021

Présentation du sujet :

En filière légumière, la diversification des espèces cultivées et leur répartition dans la surface parcellaire (densité de semis ou plantation très variable selon les espèces) compliquent la mécanisation du désherbage. Afin de réduire le recours au désherbage manuel et aux herbicides, les films de paillage composés de polyéthylène sont depuis longtemps utilisés par les maraîchers. Une alternative à l’utilisation de ces films existe avec le développement du marché des films biodégradables. En fin de culture, ces films sont directement broyés avec les résidus de culture et enfouis sur place.
Après plusieurs années de cycle filmage/broyage par les producteurs de légumes utilisateurs, de nombreux fragments plastiques sont retrouvés dans les sols et de nombreuses questions sont désormais soulevées par les professionnels : les films sont-ils réellement biodégradables ? Quelles proportions de plastiques retrouve-t-on dans les sols ? Quels sont les impacts de l’enfouissement répété de ces films sur l’environnement et les cultures ? Combien de temps dure le phénomène de (bio)dégradation dans nos sols ? Le projet BIOMALEG vise à répondre à ces questions en s’appuyant sur 20 ans d’expérimentations de films de paillage à la Station Expérimentale de Bretagne-Sud (Chambres d’agriculture de Bretagne).
Les objectifs de BIOMALEG sont la mise au point d’une méthode d’extraction et d’analyse des microplastiques présents dans les sols, ainsi que l’évaluation de l’écotoxicité de l’enfouissement répété de paillages biodégradables, étudiée à travers une série d’indicateurs des sols (vers de terre, nématodes, plantes, etc.).

Collaboration et conditions financières :

Le projet BIOMALEG a été retenu dans le cadre de l’AAP Graine 2019 organisé par l’ADEME. Le contrat sera établi par l’Université de Bretagne-Sud à compter du 1er janvier 2021 pour une durée de 3 ans. Le salaire mensuel brut sera d’environ 2000 €.
Présentation du Laboratoire :
Le travail académique sera mené à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (UMR CNRS 6027) sur le site de Lorient. Des séjours et des échanges très réguliers sont à prévoir à la Station Expérimentale de Bretagne-Sud située à Auray.

Profil du candidat :

Le candidat devra présenter des compétences en polymères/plastiques, dégradation, sols et extraction. Une bonne connaissance sur les techniques conventionnelles de caractérisation (microscopie, spectroscopie, etc.) est exigée.
Le candidat devra être en mesure de se déplacer. Permis B et véhicule obligatoires.

Contact et renseignements :

Prof. Stéphane BRUZAUD
E-mail : stephane.bruzaud@univ-ubs.fr
Page web : http://people.irdl.fr/stephane-bruzaud/
Merci d’envoyer, par voie électronique, un CV complet et une lettre de motivation à l’adresse électronique mentionnée ci-dessus. Une lettre de recommandation est vivement conseillée.
L’annonce de l’offre d’emploi.

Article précédent
Post-doctorat : Fissuration des interfaces collées
Article suivant
OFFRE d'ingénieur.e en caractérisation du comportement mécanique des matériaux

PARTAGER

A LIRE ÉGALEMENT

Menu
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux